recherche avancée
Présentation
Évolution de l'ASDI
Qu'est-ce que la déficience intellectuelle?
Structure de l'ASDI
Mission et services
Devenir membre
Activités
Bénévolat
Olympiques spéciaux
Reconnaissance
Lexique
Contactez-nous
 

Qu’est que la déficience intellectuelle?

Par déficience intellectuelle, on entend une incapacité caractérisée par des limitations significatives du fonctionnement intellectuel (deux écarts types sous la moyenne) et des limitations significatives des habiletés adaptatives conceptuelles, sociales et pratiques. Ces limitations doivent être constatées avant l'âge de 18 ans (Association Américaine sur le retard mental, 2002).

5 critères essentiels à la mise en application adéquate de la définition :

  1. Le déficit du fonctionnement adaptatif doit être observé dans l’environnement typique des pairs de la personne en tenant compte de son âge chronologique;

  2. Le diagnostic tient compte de la diversité culturelle et linguistique aussi bien que les différences au niveau de la communication, de la sensibilité, de la motricité et le comportement;

  3. Chez chaque individu, des limitations coexistent souvent avec des forces;

  4. Un objectif important dans la description des limitations est de dresser un profil des besoins nécessaires;

  5. Avec un support approprié et personnalisé sur une longue période, le fonctionnement de la personne va généralement s’améliorer.

Quelques statistiques

Environ 3% de la population présente une déficience intellectuelle, donc au Québec, il y aurait plus de 228 000 personnes ayant une déficience intellectuelle. (Association québécoise pour l’intégration sociale, 2004)

Distinction importante à faire

Il est important de faire la distinction entre déficience intellectuelle et la santé mentale. La maladie mentale affecte le comportement et l'affectif sans lien avec le fonctionnement intellectuel de la personne. On dit de cette dernière qu'elle est " (…) tellement absorbée par son bouleversement interne qu'il lui est impossible d'utiliser de façon efficace ses ressources intellectuelles, (…) qu'elle ne peut pas s'en servir pour le moment. Pour sa part, la déficience intellectuelle n'est pas une maladie mais un état permanent qui se diagnostique avant l'âge de 18 ans. Elle peut s'accompagner de déficience motrice et physique et, quelquefois, de maladie mentale (double diagnostic) (JUHEL, Jean-Charles,1997. La déficience intellectuelle : Connaître, comprendre, intervenir, Les Presses de l’Université Laval, 395 pages.)

Il est IMPORTANT d’éviter de dire :

  • Un déficient, un handicapé , il faut plutôt parler d’une personne ayant une déficience
    *
    Il est important de ne pas confondre la personne avec sa déficience.

  • « Souffre de », « est atteint de », « est frappé de » puisque ces termes manifestent une douleur constante.
    * Même si certains individus peuvent éprouver de tels sentiments, une déficience est un état, elle n’est pas nécessairement source de souffrance et ne requiert pas toujours des soins médicaux.
présentation | évolution de l'ASDI | qu'est-ce que la déficience intellectuelle? | structure de l'ASDI | mission et services offerts
devenir membre | activités | bénévolat | reconnaissance | partenaires | liens | lexique | contactez-nous